Contenu de la rubrique

  • 110 ans d’observations solaires à Meudon

    Les origines du service
    Le premier daguerréotype du Soleil date de 1839.
    La première photographie solaire partielle a été prise par M. Majocchi à Milan, lors de l’éclipse du 8 juillet 1842.
    C’est à Fizeau et Foucault que l’on doit la première photographie complète du Soleil, le 2 avril 1845.
    A partir (...)

  • La surveillance du Soleil

    La surveillance du Soleil : une histoire
    La coopération internationale pour la surveillance de l’activité solaire commença au début des années 30. Hale aux USA fit réaliser et distribuer quelques spectrohéliographes standards et chaque observatoire se vit attribuer un créneau horaire quotidien (...)

  • Les héliographes

    Les héliographes monochromatiques
    L’héliographe a été construit par Grenat et Laborde en 1953 pour l’étude cinématographique du Soleil dans le cadre de l’année géophysique internationale. Cet héliographe a fonctionné jusqu’en 1960.
    En 1960, Raymond Michard est arrivé avec un projet d’héliographe à λ (...)

  • La tour solaire

    La tour solaire de Meudon est un télescope spécialisé constitué d’une tour de béton d’une hauteur de 36,47 mètres sur le site de Meudon de l’Observatoire de Paris. Elle a été construite entre 1964 et 1967. Elle est équipée d’un spectrographe permettant d’étudier l’atmosphère basse du Soleil.
    Bien que (...)

  • Jules Janssen

    Astronome Français né à Paris en 1824, il obtient sa licence ès sciences en 1852.
    En 1857, il est envoyé en mission officielle au Pérou pour y étudier la position de l’équateur magnétique.
    En 1860, il est docteur ès sciences ; sa thèse porte sur "l’absorption de la chaleur rayonnante obscure par les (...)